Les p'tits trucs de Béné

27 avril 2017

Il neige !

Bonjour à tous,

Mais non, c'est pas vrai, c'était hier qu'il neigeait. Mais de la neige fondue hein, on a pas eu besoin de sortir les skis de fond pour aller se ravitailler !

Voici quelques infos de par ici :

oeuf cane - 1

 

D'abord, j'ai envie de vous montrer ce que les poulettes, qui se sont remises de leur choc post-traumatique, nous ont offert, comme si elle voulaient rattraper le temps perdu : un oeuf de cane !

Non, ce n'est pas une blague, il n'y a pas de trucage !

Côté poules, il n'y a plus qu'un soucis : la Grisette qui ne veut plus quitter le nid ! Du coup, comme malgré le nombre de nichoirs, elles veulent toutes pondre au même endroit, on les retrouve parfois empilées les unes sur les autres ! 

Et il faut aller chercher les oeufs sous la Grisette, qui manifeste son mécontentement, malgré nos caresses !

 

Ensuite, je vous montre un peu les fraisiers (ceux de dehors, car ceux de la serre, vous les avez déjà vus, et la seule différence, c'est qu'on a mangé les 3 fraises : excellentes !):

Avant

Pendant

Après

oeuf - 5 oeuf - 6 oeuf - 7

 

Avant : C'est un peu la jungle ! Le paillage de l'an passé s'est intégré dans le sol, et on ne les voit plus trop.

Pendant : Une veille polaire rouge a fait les frais de l'opération fraisiers ! Pourquoi ? Parce qu'on a lu dans un livre que les fraises murissaient plus vite et avaient plus de goût si elles étaient sur un paillage rouge. Ca vous semble farfelu ? A nous aussi !

Mais j'avais une vielle polaire rouge que je ne pouvais plus voir en photo, alors l'occasion était trop belle de faire une pierre 2 coups ! (c'est très permaculturel, ça :-)

Après : Le nouveau paillage est mis en place : à défaut de foin que nous n'avons pas encore trouvé, on a fait sécher l'herbe coupée entre les parcelles cultivées.

Pour l'instant, c'est plein de fleurs, il va encore falloir patienter. 1 mois ?

Voilà, je m'arrête là pour aujourd'hui, sinon mon burndown chart (1) va être lamanentable à la fin de la semaine !

A demain pour le menu du vendredi !

Béné

(1) : explications à venir dans un prochain message !

Posté par bbe38 à 11:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 avril 2017

Petit coup de blues : des châssis, des repiquages et ça repart !

Bonjour !

Et oui, vendredi dernier, premier petit coup de blues : après une journée sans répis, comprenant la recherche d'un marché pour nous approvisionner en légumes bio ou au moins locaux, et 2 aller-retours à une petite heure de là (35km !) pour aller chercher 4 cuves à eau de 1000l chacune, je vais nourrir les poules et voir s'il y a des oeufs. Et au lieu de trouver des oeufs, j'ai trouvé 2 poules mortes, probablement tuées par une fouine.

C'est pas sympa comme découverte. En plus, parmi les 2, il y en avait eu très différentes des autres, la seule que l'on pouvait caresser, et elle était très douce. Même pas une petite photo à vous montrer ! C'est tristounet. Depuis, il y en a une qui ne quitte plus le nid, je ne sais aps si c'est lié.
Et pour couronner le tout, Laurent a eu droit à une grosse frayeur : l'annonce qu'un chat gris et blanc s'est fait écraser. Et bien sûr, pas de Malow à la maison. Gros stress, et vérification sur le bord de la route. Finalement, ce n'est pas notre Malow. Mais le stress reste là, et même lorsqu'il me raconte l'histoire alors que Malow est avec nous, ça me fait une grosse angoisse, car ça devient une triste possibilité.

Bref, pas bien dormi cette nuit là, ni les suivantes en fait !

Et puis, le rythme effréné revient : il faut repiquer en godet individuels les semis que j'ai fait en bacs. Comme ce sont essentiellement des salades, je ne veux pas utiliser les godets en plastique qui sont trop grands (ça suffit les aller-retours à la jardinerie pour acheter du terreau semis ! Je les prends pourtant par 3, mais c'est encore pas assez !) Du coup, j'avais envie de faire des mini mottes sans godet. Et sans mini motteuse ! Gain de place et de terreau. J'ai misé gros dessus, j'espère que ça va le faire, même si j'ai un peu (humour !) de marge pour les pertes. En 2 jours, j'ai repiqué :

100 salades feuille de chêne à couper
125 oeillets d'inde
65 Juliennes des dames
125 amaranthes
125 salades Reine de mai
54 choux romanesco
60 cosmos
35 brocolis (j'ai un peu lâché l'affaire à la fin, certains sont restés en bacs, on verra ce que ça donne).

Et à côté de ça, une quarantaine de tomates, de variétés différentes. Voilà ce que ça donne dans la serre :

semis - 3semis - 1 (1)

semis - 2 (1)

semis - 1

semis - 2

 

De son côté, Laurent n'a pas chômé non plus, et nous a préparé quelques châssis en châtaignier (c'est prévu pour durer !). En effet, on a préparé les parcelles au tout début de notre arrivée, mais je n'arrivais pas à me lancer (l'angoisse de la terre nue est aussi forte que celle de la feuille blanche !). Sur une partie, il a planté les patates, échalotes et bientôt les oignons.

Et pour les miennes, ces châssis me permettent d'y voir plus clair, et je protéger les semis. Pour l'instant, il n'y a que les épinards, mais ça devrait bouger ce WE ! Les châssis vont aussi nous faciliter le paillage, que je prévois avec l'herbe des tontes à défaut de foin.

En attendant, Malow se charge de l'amendement du sol ! Autant, il a compris qu'il ne fallait pas marcher dans les bacs de la serre, autant ceux là, c'est pas encore gagné !

 

semis - 4

Au premier plan, c'est un pied d'artichaud.

Voilà ! Finalement, ça prend du temps ces petits articles, alors le menu du vendredi est prêt, mais ça sera pour plus tard !

A bientôt,

Béné

Posté par bbe38 à 09:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 avril 2017

La recette du vendredi !

Bonjour,

Je reste sur mon élan pour vous présenter la 2eme recette du vendredi ! Et presque menu du vendredi ! Mais avant pâques, il ne serait pas convenable de manger un dessert, si ?  ;-))

Entrée :

Timbale de taboulé de chou fleur

Plat :

Tarte salées aux blettes et graines de moutarde, salade Umuboshi

Pas de dessert !

 

Bon, c'est toujours pas ça pour les photos, mais ça donne toujours une idée...

Pour le taboulé de chou fleur, fastoche : mixer le chou-fleur (cru !), assaisonner, décorer, c'est fini !

Sur la photo, ce sont des "poivrons gouttes" (achetés en boite, marque Sabarot, en supermarché). Découvert récemment, je suis sous le charme, du coup, vite, vite, une commande de graines chez Kokopelli !

taboulé chou fleur - 1

Je vous propose ensuite de cuisiner les blettes qui sont peut-être arrivées dans votre panier AMAP !
Elles trouvent parfaitement leur place dans une tarte salées aux blettes et graines de moutarde, accompagnée de sa salade verte au vinaigre Umebosi.

Pour la tarte : faire revenir un oignon, et quand il est bien doré, déglacer avec du vinaigre Melfor. 

tarte blettes - 4

Ajouter les blettes (blancs et vert) coupées en morceaux, puis des graines de moutarde. Laisser mijoter (mais ne les oubliez pas sur le feu... expérience vécue !)

Mixez 3 oeufs avec environ un verre de lait végétal, un peu de persil haché. Mélangez avec les blettes, salez à votre goût. Saupoudrez de fromage râpé (de la bûche de chèvre pourrait aussi être sympa) Honte à moi, je n'ai pas trouvé d'alternative végétale pour l'instant... Cuire dans le bas du four, entre 180 et 200°C.

tarte blettes - 2

Pour la salade, avez-vous déjà goûté le vinaigre de Umebosi ? L'ume, c'est une prune acidulée japonaise, qui est séchée puis lactofermentée (plus de détails). A priori, plein de bonnes choses pour la santé ! 
Pour les Grenoblois, vous la trouverez au Carré asiatique, à SMH, avenue Gabriel Peri (à côté du bureau quoi ! Et en bio en plus !). Pour aller vite, il y a la version sauce, sans huile.

tarte blettes - 1

Sinon, dans les magasins bio (notamment Biocoop), on la trouve sous forme de purée, que l'on peut ensuite ajouter à une sauce.

tarte blettes - 3

On y trouve la saveur Umami, la 5eme saveur avec le salé, le sucré, l'amer et l'acide. Les français sont peu habitués à en entendre parler, sa caractérisation nous vient du Japon.

Pour ma part, j'ai découvert le mot Umami lors du stage de gastronomie sauvage que nous avons fait avec François Couplan, et surtout Keikko. Difficile à définir : quand on goûte la pâte d'umebosi pure, c'est un peu le goût du sel sans être salé ! Mais qu'importe les mots, je trouve que ça donne un super goût ! Une belle salade verte avec cette petite sauce pas banal, c'est déjà le début du voyage !

Et, voilà, maintenant, c'est à vous de jouer ! Et j'attends vos commentaires si je vous ai convaincu d'essayer !

A bientôt !

Béné

Posté par bbe38 à 22:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 avril 2017

Le menu de la semaine...

Bonsoir,

Avant de passer à table, voici quelques informations complémentaires sur les arbres que nous avons greffés en mars. J'espère que cela répondra aux attentes de Monsieur + !  ;-))

Les porte-greffes étaient les variétés suivantes :
MALUS VF M9 ( Pommier )
MALUS VF M26 ( Pommier )
MALUS SYLVESTRIS ( Pommier franc )
PYRUS COMMUNIS ( Poirier franc)
MESPILUS GERMANICA ( Néflier )
PRUNUS AVIUM ( Merisier )
PRUNUS CERASIFERA ( Myrobolan )
PRUNUS MAHALEB ( Ste Lucie )

Chacun a des propriétés différentes en termes de port, de vigueur, de résistance aux maladies. Et dessus, nous avons mis les fruitiers suivants : 

Pomme gala, Pomme Melrose, Pomme non identifiée, Pomme rouge, Pomme Golden, Prune Reine-Claude, Mirabelle, Quetsche, Poire, Nashi, Abricot, Pêche, Cerise, Néflier.

Bien sûr, tout le monde n'est pas compatible dans ce petit monde, mais je suis totalement incapable de vous dire qui on a mis sur quoi, ni combien...

Et maintenant, à table !

Pourquoi ? Simplement en écho avec la belle journée surprise qui m'a été offerte il y a 15 jours : un cours de cuisine végétale avec toute l'équipe, carnivores compris ! Il me semble avoir entendu : tiens, c'est pas mal, il faudrait qu'on ait des idées de menus comme ça toutes les semaines....

Alors, toutes les semaines, je ne crois pas, en tous cas pas pour l'instant, vu la difficulté que c'est de se poser devant l'ordi : en journée, il y a trop de choses à faire, notamment pour profiter du soleil et de l'arrivée du printemps, et le soir, je n'ai qu'une idée en tête : aller dormir !

Mais là, c'était journée sans jardinage (noeud lunaire oblige : interdiction de semer ;-)), alors je me suis mise à la cuisine, et voilà le menu :

Entrée :

Toasts de faisselle de chèvres à l'ail des ours

Plat :

Chou chinois et nouilles sautées

Dessert :

Mini-cakes à la rhubarbe du jardin

En fait, j'aurrais aimé vous montrer tout ça avec de belles photos, mais si j'attends de tout faire bien, vous aurez l'âge de manger de la soupe avec une paille, alors tant pis, recette avec les photos du téléphone, en espérant qu'elles ne vous coupent pas l'apétit !

Pour l'entrée, il faut préméditer le coup, et préparer à l'avance du pesto d'ail des ours. Comme par hasard, c'est la saison, et la cueillette a été faite mercredi soir. Les feuilles sont simplement hachées, puis mélangées avec du sel et de l'huile d'olive. Comme par le passé j'ai eu des pots qui ont fermenté, cette fois, les provisions iront directement au congélo !

ail - 2ail - 1

ail - 3ail - 2 (1)

Ensuite, c'est tout bête : un peu de faisselle de chèvre, un peu de pesto et quelques tours de moulin de baies, c'est prêt, plus qu'à tartiner !

Pour le plat principal, c'est encore plus simple : émincer le chou chinois, et le faire revenir avec un oignon. Ajouter quelques cacahuètes natures, un peu de Tamari. Au moment de servir, 1 ou 2 gouttes d'huile essentielle de Gingembre (excellent cadeau, qui donne une super touche exotique à l'ensemble). Sinon, remplacez l'huile essentielle par du gingembre frais râpé, ou de la citronnelle. 

En parallèle, faire cuire des nouilles chinoises, puis les faire revenir avec du tamari.

ail - 3 (1)

ail - 4 

Et enfin, on passe au dessert !

J'ai adapté la recette du "Grand livre Marabout de la pâtisserie facile", en remplaçant le beurre par de l'huile de coco, le lait par du lait végétal et en faisant tout ça au robot, ce qui fait que c'est encore plus simple !

- couper 250g de rhubarbe en tronçons de quelques centimètres, et les mettre à cuire avec 100g de sucre et 60 ml d'eau une dizaine de minutes. Retirer les morceaux quand ils vous semblent bien (il suffit d'en mettre un peu plus pour prélever des échantillons... mais dur dur de s'arrêter de goûter !). Laisser le sirop sur le feu pour obtenir une belle consistance.

- mixer 40g d'amandes (enlevez la peau) avec 125 ml de l'ait d'avoine. Ajouter 50g d'huile de coco un peu fondue, 110g de sucre en poudre, 2 oeufs, 150g de farine et un peu de levure.

- verser dans des moules individuels, et cuire 10 min à 180, puis poser les bâtonnets de rhubarbe sur le dessus et refaire cuire 15 minutes.

- servir tiède avec le sirop de rhubarbe qu'on a préparé au début.

ail - 1 (1)

Pour une fois, je suis plutôt contente de ce dessert de saison !

Dites moi si vous vous lancez !

Bon week-end et à très bientôt !

Béné

Posté par bbe38 à 22:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mars 2017

Bienvenue à bord !

small malow

Je suis ravie de vous accueillir sur mon petit blog sans autre prétention maintenant que de partager avec vous quelques moments au fil de notre projet.

Pour ceux qui voyageront dans les articles passés, vous y trouverez des réalisation en scrapbooking, en carton, en tissus ou dans ma cuisine.

A partir de 2017, les articles seront plutôt orientés sur la permaculture, le jardin, la cuisine ... et la découverte de notre terre d'accueil, La Creuse.

Les publication sont assez irrégulières, alors je vous suggère de vous abonner (à droite) pour recevoir un petit mail lorsque je publie un nouvel article (abonnez-vous aux articles, pas au newsletters). Et s'il vous plait, ne cochez pas la case Anonyme, car j'aime bien savoir à qui j'écris, et il n'est pas impossible que je supprime les comptes masqués... 

Et maintenant, je vous souhaite une bonne lecture... et j'attends vos commentaires avec impatience !

Bises

Bénédicte

 

Posté par bbe38 à 07:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


17 mars 2017

2 mois de suspens... ou 3 !

Bonjour et bienvenue aux arrivés de mars !

Mi-mars, nous avons rejoint Walter et le groupe Permaculture Creuse pour une séance d'initiation au greffage des arbres. 

Belle occasion également pour découvrir la pépinière permacole de Walter, Atmosvert. Quelques images :

La 1ere étape : se protéger le pouce ! Puis tailler le greffon...

IMG_7306IMG_7305

les mettre en contact, puis les "scotcher" au buddytape...dans le porte-greffe préalablement fendu !

IMG_7372IMG_7400

IMG_7411

De retour à la maison avec notre centaine de scions, il nous a fallu 2 jours pour trouver le courage de nous attaquer à la tâche...et mardi matin, ça y est, on s'est lancés.

table

J'en profite pour remercier Dominique (notre Titi !), Sylvain, Benjamin, Patricia et Christophe, Maria qui nous ont généreusement alimentés en greffons divers et variés. Et Perrine pour les photos ! Sans oublier Walter pour l'achat des scions et la mini-formation !

pépinière

En gros, ça nous a pris de 8h30 à 17h pour greffer tout ce petit monde, et encore 3 heures pour planter tout ça en "pépinière" puis couvrir de paille (pratique la maison en paille pour se fournir en matière première ;-))

 

Au final, à 21h, Laurent finissait de vider les derniers arrosoirs à la frontale...et dans 2 mois, on devrait savoir si les greffes ont marché ou non... A vrai dire, je ne sais même pas combien on a fait de greffes pour chaque variété, et je n'ai pas encore trouvé le temps d'aller compter...

Je ne détaille pas plus les gestes du greffage en lui même, je trouve que c'est prétentieux tant qu'on ne connaît pas notre taux de réussite, ou d'échec, c'est selon... mais c'est une belle expérience, même si c'était vraiment dur de choisir, à la fois les porte greffes, et ensuite les greffons. Avec le peu de recul qu'on a, il me semble que c'est quelques chose à faire posément, en sachant ce qui se cache derrière les différents porte-greffes et en sélectionnant vraiment les greffons. Pour le coup, on a tout fait à l'aveugle !

On ne sait même pas vraiment où on va planter les arbres qui auront repris : dans la prairie attenante à la maison, ou dans le pré un peu plus loin ? L'idée initiale était de créer une haie nourricière, mais ce sera peut-être plutôt un jardin forêt. La pépinière nous donne un peu de répit pour y réfléchir... 

Je vous souhaite une bonne semaine !

Béné

Posté par bbe38 à 21:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

21 février 2017

Sur la route des peintres...

Bonjour,

Le soleil donne à ces derniers jours un petit air de printemps, et c'est bien agréable. Ce midi, nous avons admiré la 1ere jonquille de 2017, et la première fleur de Forsythia. On est donc dans le jaune !

Et puisque me voilà lancée sur les couleurs, la transition est toute trouvée pour vous parler d'une belle balade que nous avons découverte totalement par hasard il y a 2 semaines. Après un épisode de pluie, nous avons voulu profiter d'une accalmie pour visiter notre nouvel environnement, et nous avons pris la route en direction de Fresseline.

A notre grande surprise, nous y avons découvert un magnifique itinéraire, sur les pas de Claude Monet. Eh oui, Monet est passé par la Creuse, un épisode de quelques mois seulement, mais d'une forte productivité : 23 toiles durant l'hiver 1889. C'est d'ailleurs lors de son séjour en Creuse que Monet va commencer à produire ses toiles en série : les meules, les nympheas, Londres...

J'avoue que des panneaux qui jalonnent le parcours, je n'ai retenu qu'une anecdote : Monet est allé jusqu'à payer des hommes pour retirer les feuilles d'un arbre situé sur une berge qu'il avait commencé à peindre. En effet, lors de son ébauche en hiver, l'arbre n'avait pas de feuilles, et au printemps, ces dernières le gênaient pour finaliser son tableau. J'avoue que cela me dépasse, tant je fais le lien entre "artiste" et "imagination", et j'ai du mal à sacrifier le respect de la nature à la recherche du réalisme. Mais je m'arrête là avant de me faire traiter de mécréante !

Pour un petit air local, c'est ici

Et pour une balade en images, un blog sympa : Marche ou Creuse !

Mais laissons de côté Monet pour vous montrer ce qui nous a vraiment plu, comme ce chemin qui serpente le long de la Petite Creuse, sur une berge bordée d'arbres.

foret

Ou le pont de pierres depuis lequel nous pouvons admirer le jeu de l'eau.

depuis le pont

(ne cherchez pas le pont, nous sommes dessus !)

La balade permet d'approcher le point de confluence entre la Creuse et la Petite Creuse. On pourrait simplement s'assoir au bord de l'eau et admirer... dans quelques temps, lorsque la température aura un peu pris son envol !

Voilà, ce petit bonheur impromptu représente la Creuse pour nous aujourd'hui, et j'espère vous avoir donné envie de nous rejoindre pour une belle balade de découverte, car nous n'en sommes qu'au début !

Avant de vous laisser, je vous donne quelques nouvelles des semis. Jusqu'ici, tout allait bien, mais je ne sais pas ce qui m'a traversé l'esprit, j'ai eu envie de leur faire prendre un bain de soleil... Catastrophe ! C'est en fait un coup de soleil qu'ils ont pris, et certains vont avoir du mal à s'en remettre.

Qu'à cela ne tienne, je vais recommencer, et ne pas faire la même erreur avec les choux qui viennent timidement de pointer leur nez...

A très bientôt,

Béné

 

 

Posté par bbe38 à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 janvier 2017

Des carottes très hâtives...

Bonjour, bonjour !

Je ne pensais pas vous poster de message ce WE pour cause de migration vers le sud, où nous aurions enfin pu fêter le nouvel an en famille puisque la "grippe" nous a empêché de le faire en même temps que tout le monde...

Mais la neige en a décidé autrement, notamment après un dérapage pas très contrôlé en début d'après-midi vendredi (mais sans dommages).

Du coup, on est dans les cartons, et je m'accorde une petite pause pour vous montrer l'état des semis...

semis

Ultra-précoces les carottes ! Moins de 15 jours, quand on annonce habituellement plutôt 21 jours ! ...

Sauf que non, ce ne sont pas des carottes, mais un petit cadeau de nos amis lombrics : a priori, ils n'aiment pas les graines de tomates et autres courgettes, car ces dernières s'élancent vaillamment de mes makis de carottes ! Donc faire les semis en mélangeant terreau et lombricompost, ça demande quelques précautions...

C'est bien la peine que je me retienne de faire les semis de tomates jusqu'à fin janvier !!!! C'est elles qui s'imposent, et je suis incapable de les arracher. Les voici donc en godets. Comme de toute façon, on n'a mangé que des bonnes tomates de Philippe, on ne risque pas grand chose ! (il y a aussi des cucurbitacées, mais lesquelles ? Courgettes jaunes ?)

Pendant que j'y étais, je me suis aussi occupée des boutures de Laurier rose qui commençaient à se trouver à l'étroit, et des cassis, dont même les tiges qui n'ont pas encore fait de feuilles ont des racines (donc 100% de réussite, c'est cool, premiers pas vers la forêt jadin que nous voulons planter...).

plantes 2

plantes 1

Et pour finir, une confirmation : jardiner avec un chat, ça demande de la vigilance, jardiner avec 2 chats, ça relève de l'impossible, et je me demande si je n'ai pas accusé Malow à tord la semaine dernière, car aujourd'hui, c'est Pelure qui s'est ruée sur les plantules de Chrysanthèmes comestibles le temps que j'aille chercher de quoi les arroser... Pas de photos, j'ai préféré sauver ce qui pouvait l'être !

Je vous laisse imaginer l'état de l'appartement entre les cartons, les pots et les bêtises des chats...

A bientôt,

Béné

Posté par bbe38 à 17:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 janvier 2017

La lune est favorable...

Bonjour !

Ca y est, on rentre dans le vif du sujet : en janvier, les semis en intérieur débutent. J'adore cette période, même si je dois beaucoup me retenir, par exemple pour ne pas semer les tomates avant la fin du mois (et même là, il faudra se retenir pour ne pas tout semer d'un coup, mais étaler tout ça histoire de ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier).

Alors, voyons un peu ce qui a déjà pu être semé...

Déjà, une petite expérience pour se faire plaisir : normalement, les carottes ne se sèment qu'en place car elles n'aiment pas bien le repiquage disent les articles. Mais, si je les sème dans un récipient adapté que je vais ensuite planter en place, c'est pas vraiment un repiquage, juste un déplacement, non ? !

Alors cette année, j'ai fait des semis de carottes dans des tubes cartonnés (je vous laisse deviner la source...). Il me semble que la racine devrait y trouver de la place pour se développer en longueur, et ensuite je n'ai pas besoin d'enlever le carton pour mettre la carotte en place...

rouleaux de carotte

Ensuite, mon agenda de jardinage avec la lune m'a "autorisée" à semer des fleurs : c'est donc parti pour les cosmos, cléomes et autres clarkia...

Puis on revient dans l'alimentaire avec les semis de Basilics. 5 variétés plantées bien joliement les unes à côté des autres. C'était dans compter sans mon beau Malow, qui jusqu'ici m'avait regardé bien sagement, assis à côté du bac. tellement mignon que j'ai oublié qu'il voudrait probablement jardiner une fois que j'aurais tourné le dos.... Bilan : un méli-mélo de basilic, mais comme dit Laurent, ça reste du Basilic !

Je vous tiens au courant de ce qui voudra bien pousser...d'autant que dans mon élan, j'ai oublié de faire tremper les graines de Basilic avant de les semer...

A bientôt,

Béné

PS : le vert en arrière plan de la photo, ça ne se voit pas du tout, mais ce sont des oiseaux du paradis qui viennent de fleurir pour la première fois cette année. J'ai retrouvé mon journal de l'époque : ils ont été semés en 2005 ! On a décidé que c'était un signe pour nous encourager à bouger ! Et au passage, merci Pascale, car ce sont des graines que tu m'as données il y a un moment...

Posté par bbe38 à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 janvier 2017

Ca bouge en 2017 !

Bonjour à tous !

Vous aviez oublié l'existence de ce blog ? Je vous comprends !

Mais à compter d'aujourd'hui, ce n'est plus un blog à l'abandon ! Et pour commencer, je vous souhaite à tous une excellente année 2017. Qu'elle soit porteuse de petits et grands projets !

Pour nous, 2017 est l'année de la grande aventure, puisque nous avons décidé de tourner la page grenobloise de notre histoire. Et on ne fait pas les choses à moitié, puisque non seulement nous quittons Grenoble, mais nous quittons également notre vie citadine et professionnelle en ce qui me concerne.

Au passage, le Nous va prendre une place plus importante sur ce blog jusqu'ici consacrée à Je, car ce nouveau projet n'est pas le mien, c'est le nôtre, Laurent et Bénédicte. Du coup, le scrap prendra un peu moins de place, au moins jusqu'à l'automne prochain, au profit du jardin.

Et pour ceux qui n'ont pas eu l'information par ailleurs, voici en quelques mots la description de notre projet de vie.

Nous emménageons dans une nouvelle maison, située à La Celle Dunoise, dans la Creuse. La maison est en paille, elle a été construite entre 2007 et 2009 par Henry et Béatrice. Nous aurons certainement l'occasion de vous en dire plus, car c'est un sujet de curiosité. Elle se situe sur une sorte de plateau, non loin de la Creuse (mais à priori suffisamment haut pour ne pas subir le brouillard). A cet endroit, la Creuse a "creusé" son lit et forme un coude, ce qui donne un très beau paysage. Là encore, nous reviendrons sur le sujet en photos...

                                            maison

Cette maison habillée de bois est également entourée de jardins, et la première étape de notre projet sera d'en refaire un potager florissant, comme on imagine qu'il l'était lorsque Béatrice et Henry le cultivaient pour alimenter Utopaille, leur Jardin-Restaurant. Nous ne l'avons pas connu en activité, mais c'est tout à fait le type de projet vers lequel nous souhaitons aller. Mais d'abord, un préliminaire : être capable d'assurer une bonne production au jardin... Alors pas de plans sur la comète pour l'instant...

Autre atout de notre nouveau lieu de vie, un terrain agricole, sur lequel nous souhaitons établir un rucher d'une quarantaire de ruches.

Et tout ça en essayant d'appliquer au mieux ce que nous avons appris ou ré-appris au PDC (formation en permaculture) que nous avons fait cet été à Cobonne (le lien pointe vers la description du même PDC mais fait en septembre par un autre groupe).

Je vous retrouve bientôt pour vous parler des préparatifs...

Et n'oubliez pas de faire et de prévoir de faire plein de belles et nouvelles choses en 2017 !

A bientôt !

Béné

Au fait, si ce nouveau titre ne vous parle pas, c'est que vous n'avez peut-être pas encore regardé le joli film "Anaïs s'en va-t-ten guerre", dépêchez-vous ! (merci Marc pour la découverte !)

Posté par bbe38 à 17:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 novembre 2014

Geli plate, 1st round !

Bonjour,

Tout est presque dit dans le titre ! Cet article vous parlera donc de geliplate, et surtout d'expériences...

La première (expérience) est juste la chronique d'une petite catastrophe, à l'échelle de ma modeste cuisine...

Pour les non scrapeuses, juste une petite introduction : la geliplate est une plaque de gel pour faire des impressions à base de peinture, très à la mode dans le milieu du scrap actuellement en France, mais depuis un bail outre atlantique, puisque Patricia nous en parlait déjà il y a un an sur son blog, plus précisément ici.

Épisode 1

Bon, pour la plupart d'entre nous, le mot plaque de gel, surtout en la voyant, fait penser à gélatine... et très vite, tilt, la gélatine j'ai ça dans mon placard de cuisine... et effectivement des recettes courent sur internet pour faire soi même sa geliplate. Il y a même eu un article de comparaison entre la geliplate achetée et la geliplate maison dans un magazine de scrap. Donc ni une, ni 2, Laurent va à la droguerie acheter je ne sais plus quel alcool truc et autre machin glycériné, et je me lance avec de vieux sachets de gélatine de porc périmés, du temps où je ne me posais pas de questions sur le fait de manger des produits d'origine "animal mort"...

Donc je fais mon mélange, que je verse dans la plaque lèche frites du four histoire de ne pas me retrouver avec un truc rikiki (on voit les choses en grand par ici...), je vide un étage du frigo... et bien sûr j'en renverse la moitié en transférant la plaque pleine de liquide du plan de travail vers le frigo. Je peste, ça pue l'alcool. Mais 2h plus tard, j'ouvre le frigo et je suis enchantée de voir une belle plaque de gel, que je transfère sur la terrasse le temps de laver entièrement le frigo qui lui aussi est parfumé à l'alcool... 

Et là, Laurent va sur la terrasse, et me dit : Ben c'est un peu raté ton truc !
Béné : GRRR !
Laurent : Ben oui, c'est un peu mou !
Béné : GRRR, c'est pas possible, je l'ai sortie y'a une heure et c'est génial, je vais m'éclater. T'es vraiment pas drôle.
Laurent : Ah ?

Y fait qu'à m'énerver des fois, et puis mince, je me tape le nettoyage de la cuisine et du frigo à cause de ce truc, ça peut pas être raté. Je fais donc naturellement la tronche et je me décide à aller voir... Et mon monde s'écroule : la plaque s'est effectivement totalement liquéfiée ! Bon, il ne fallait bien un déversoir, vous pouvez compatir...

Dégoûtée la Béné !

Du coup, je ne reparle plus de la geliplate avant Septembre. Mais rester sur un échec, humm, c'est pas trop le genre de la maison non plus...

Épisode 2

Alors comme entre temps, je suis devenue assidue de L'eau vive, où on trouve notamment de l'agar agar dont les propriétés gélifiantes sont meilleures que celles de la gélatine de porc (je vais jusqu'à lire des articles scientifiques sur la gélatine, et l'unité de mesure de leur propriété), ça me reprend et je refais un test, et là, c'est génial, je peux enfin jouer !  (au passage, l'agar agar, ça marche super bien et il n'en faut vraiment pas beaucoup pour obtenir une confiture à la texture plus adaptée au tartinage que le liquide...)

Bon, je me contente de jouer, pas de page en vue. Mais septembre, c'est le mois de mon anniversaire (au passage, chiffre rond cette année...). Et quelle surprise : un méga rouleau caoutchouc pour étaler la peinture... et une geliplate format XXL ! Sans parler du pochoir...
Je réalise donc ma 1ere page avec la geliplate, que vous découvrez ci-dessous :

40 ans (1)

Entre temps, Laurent m'avoue qu'il était vert en voyant que le test Agar Agar fonctionnait alors qu'il avait déjà commandé celle-là...

Épisode 3

Au bout d'une ou 2 semaines, je me dit, que tiens, ça serait pas mal aussi que je compare les 2. Je vais donc chercher la plaque maison, simplement couverte d'un film alimentaire. Et là :  BEURK ! Elle est couverte de vers !

Du coup, il n'y aurra pas de tests comparatif sur mon blog ! Et je suis bien contente d'avoir ma geliplate !

Et également ravie de faire une crop avec une page Geliplate samedi prochain, avec l'association Scrap'Nath, à Quincieux (oui, ok, c'est pas la porte à côté, mais bon, quand on aime... et puis Quincieux, c'est le pays d'origine de Malow, alors petit pèlerinage, et plaisir de rencontrer à nouveau Nathalie, qui a recueilli Malow et sa fratrie les premiers jours...)

Alors je reviens bientôt vous montrer les pages réalisées à cette occasion...

En attendant, je vous laisse, sinon cet article va devenir un roman...

Bises

 

Bénédicte

Posté par bbe38 à 23:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

30 septembre 2014

Back at home !

Hello,

 Voici un petit post que je vous avais préparé à notre retour de Martinique : jamais publié depuis plusieurs mois, je vous le transmet en l'état !

Nous voilà de retour depuis quelques semaines de notre petit séjour en Martinique, où nous n'avons pas eu un temps magique, mais nous avons fait de belles rencontres. L'île nous a semblé très contrastée, on ne s'y attendait pas.

Rassurez-vous, on est quand même revenus tout bronzés, même si ça commence déjà à s'estomper...

Aujourd'hui, voici une petite paire de petits petons, à croquer, non ?

2013 12 scrap 19333

Et on change de tonalité ensuite avec une photo d'Orchidée dont j'aimais bien la profondeur :

2013 12 scrap 19331

Et pour éventuellement inspirer les mamans et les tatas, un petit carnet réalisé pour une fillette de 6 ans qui commence déjà à s'intéresser au scrap :

2013 12 scrap 19338

Et voilà pour ce petit flash back... Bises Bénédicte

Posté par bbe38 à 07:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 septembre 2014

Les nouvelles de Monsieur Malow...

Mais, non, je suis sûre que vous n'avez pas oublié notre joli minou Malow, qui a fait son entrée sur ce blog il y a un peu plus d'un an maintenant, et qui n'est plus vraiment un chaton !

Monsieur vient de passer un mois de vacances dans le midi, et commence à retrouver ses pénates, et sa solitude lorsque nous sommes au bureau. Mais ne culpabilisons pas : j'ai fait une journée de télé-travail à la maison avec lui, et il m'a carrément snobée ! Monsieur roupille toute la journée, sauf entre midi et 2 pour manger avec Laurent !

Bref, monsieur va bien, et il a maintenant son mini, avec un petit détail que je vous laisse découvrir, mais qui va sûrement me faire traiter de folle et de gâteuse ! Mais je suis sûre que les chatons aussi aiment bien que la petite souris passe !

Pas peu fier le Malow, de poser à côté de son mini ! (désolée pour la piètre qualité des photos...)

star

Il pousse même le vice à prendre la position de la 1ere de couv, au détail de la queue près !

imitation

Mais faut pas abuser, c'est fatiguant de faire le beau !

baille

On va donc le laisser jouer et faire un tour... D'abord avec une page qui se déplie...

chasse 1

 

Pour montrer le gros bidon de Monsieur !

 chasse2

 

Une petite page en ombre chinoise (la découpe est prise entre 2 feuilles de calque).

danse1

transparent 2

 

Une photo du tout début de son arrivée : il nous fait toujours craquer !

toilette

Bon, vous avez deviné ce qu'est le cadeau de la souris ?

cadeau 1

 

Ben oui, une dent de lait ! Avant l'arrivée de Malow, on ne savait même pas que les chats faisaient des dents de lait, alors qu'on a grandit avec des chats ! Il a perdu celle-là dans la main de Laurent... pour être honnête, en mordillant Laurent !

Malow 2 7

 

Et le tour se termine...

fin

 

J'espère que vous ne baillez pas comme Malow !

A bientôt !

Posté par bbe38 à 20:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 septembre 2014

Ca fait jaser !

Bonjour,

Petite balade en Chartreuse aujourd'hui, du côté du grand Som. Départ de la Correrie, puis retour du côté du monastère. L'aller était bien plus beau que le retour, et comme c'est un peu plus caché que le chemin classique, beaucoup moins de monde également.

Sur la descente, on a commencé par une récolte d'épiaire des bois, mais pas assez je pense pour faire le consommé de cèpes virtuels. Alors pour l'instant, elle a les pieds dans l'eau et elle fait la tronche !

Et puis plus bas, récolte de têtes d'ortie. Et là, à notre grande surprise, ça fait jaser ! Quelques personnes s'arrêtent pour poser des questions, d'autres se mettent à parler de soupe à l'ortie plus ou moins discrètement (enfin, pas trop discrètement, sinon, je ne pourrais pas vous le dire !).

Eh bien tout faux, ce n'est pas encore la soupe à l'ortie que nous avons en tête, on est encore en été, non ?
Depuis qu'on a commencé la montée, je mijote dans ma petite tête une tourte aux orties. De peur d'oublier, je la dis même à Laurent à voix haute !

Et voilà, cette tourte vient de quitter la table, et on s'est régalés !
Alors voilà la recette que je vous suggère :

Ortie 2

INGRÉDIENTS

- un saladier d'orties hachées
- des champignons de montagne (pour nous, c'est une cueillette de l'automne dernier, cèpes ou bolets, congelés pré-cuits à plat dans un petit sac, pour vous donner une idée de la quantité). Il faut qu'on les sente...
- 2-3 oignons
- environ 250 g de yaourt de soja (aujourd'hui, j'avais un pot de crème à finir pour compléter...)
- une gousse d'ail (je ne sais pas si elle est vraiment nécessaire, mais elle aussi restait d'un autre plat, alors elle y est passée !)
- une tomate séchée (pour remplacer les lardons, mais on ne la sent pas vraiment, elle pourrait donc sauter..)
- 3 oeufs + 1 blanc afin de garder le jaune pour dorer la pâte
- 2 rouleaux de pâte feuilletée (pur beurre bien sur. C'est un dilemme : pur beurre comme l'exigeait la grand mère, ou bio, donc à la margarine ? Pour l'instant, je suis restée du côté de la famille !)
- des noix (de Grenoble bien sûr !)
- huile d'olives, sel, piment

PRÉPARATION

- faire revenir les oignons à l'huile d'olive (j'ai ajouté une petite cuillère de fructose). Ajouter les champignons et saler. Ajouter les orties et de l'huile d'olives. Et enfin des noix en morceaux.
- préchauffer le four à 180°
- mélanger le yaourt (et éventuellement la crème) avec les 3 oeufs et le blanc. Ajouter l'ail écrasé ou haché très fin, le sel et le piment à votre goût.
- lorsque les orties ne sont plus trop chaudes, ajouter le yaourt et bien mélanger.
- monter la tourte avec les 2 disques de pâte, et dorer avec le jaune d'oeuf. Faire au moins une cheminée dans le haut de la tourte (ce soir, comme je n'ai pas bien pris le temps de décongeler la pâte, c'était juste les trous du déroulage)
- j'ai fait cuire 45 minutes à 180° et c'était impec. Mais on peut peut-être raccourcir...

Et voilà !

Ortie 1

J'espère bientôt faire un variante avec des pignons de pain à la place des noix. Les noix n'apportent pas vraiment de goût, mais ça fait une texture. Ce n'est vraiment pas fade (ni pimenté parce que je n'aime pas quand c'est Hot ). Et je me dis aussi qu'avec des morceaux de chèvre frais ou en buche... Mais cela ne pousse pas ma tourte dans le camp des vegans... Je n'ai pas encore trouvé comment remplcer le chèvre. Ce matin avant de partir, j'ai fait un fromage de noix de cajoux (cru)  selon la recette d'Antigone XXI, qui est très bon, et étonnamment proche du fromage... ou du paté, mais pas du chèvre !
(la recette est accessible en cliquant sur son nom)

Avec tout ça, je n'ai pas eu le temps de scrapper aujourd'hui ! Peut-être demain soir...

A très bientôt !  et j'espère lire vos recettes ou suggestions de variantes pour ma petite tourte...

Bénédicte

 

Posté par bbe38 à 22:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 septembre 2014

Faut pas rater le coche !

Bon oui, ça fait plus de 6 mois que je me contente de penser à des articles pour mon blog, sans passer à l'action. Alors il ne faut pas que je rate la rentrée, en essayant de m'accrocher...

L'avantage, c'est que du coup, j'ai un certain nombre de choses en stock à vous montrer !

Mais je ne voulais pas commencer avec un vieux machin, alors voici un mini tout frais, fini il y a 1 heure, et commencé en début de semaine. Délais raisonnables, non ?

L'idée m'est venue à force d'entendre parler de la tendance des selfies à la radio : je ne suis pas encore adepte, et je ne poste pas sur FB,mais cela fait quelques années que l'on se tire le portrait à 2 lors de nos voyages et autres occasions. Alors ce sera un mini de selfies en duo. Ca tombe bien, il parait que la mode des usfies est lancée !
(petite traduction pour les quelques un(e)s qui ne parlent pas tendance : selfies, tu te tires l'autoportrait, usfies on tire se tire l'autopotrait en groupe).

Assez papoté, voilà les photos !

selfies duo 1 (1)

selfies duo 2 (1)

selfies duo 3 (1)

 

Eh oui, c'est un mini très nombriliste, avec plein de journaling, puisque chaque photo a droit à une pochette avec un grand tag double face. Peu Pas d'embellissements, car le papier est déjà bien chargé, et les noeuds donnent beaucoup d'épaisseur.

Et puis pendant ces vacances, on a appris plein de choses en cuisine, puisque notre 1ere semaine de vacances était un stage de cuisine sauvage gastronomique. Dans la cuisine sauvage, ce sont les ingrédients qui sont sauvages ! Ce que l'on a préféré, c'est le gâteau à la tanaisie. Même si ceux à qui on a fait goûter depuis sont un peu surpris par son goût prononcé et très original.

Ensuite, on a eu la chance de côtoyer Keiko Imamura, cuisinière japonaise. Si vous avez l'opportunité de croiser son chemin, n'hésitez pas une seconde à participer à un atelier avec elle. En première application après le stage, j'ai fait ces petites gourmandises à base de haricots blancs et haricots rouges Azuki que Keiko avait préparé pour la cérémonie du thé: on leur donne la forme que l'on veut, un peu comme de la pâte d'amandes, sauf que c'est beaucoup moins sucré, et très sain.

 

Haricot (1)

Haricot

Après le stage gastronomique, où j'ai pris un peu d'embonpoint, nous avons fait une semaine de survie douce : 20 personnes avec quelques kilos de farine, 2 litres d'huile d'olive et du sel qui partent dormir à la belle étoile pendant une semaine... Ça fait pas rêver tout le monde je crois ! Et bien pourtant, je ne regrette pas l'expérience : c'est la première fois que je fais partie d'un groupe où il n'y a pas une seule brebis galeuse, que des gens supers, avec qui on serait prêts à passer nos vacances. Côté physique, on pensait marcher bien plus, mais on a découvert que l'on peut sauter allégrement quelques repas sans même avoir faim. Alors que jusque là, ce n'était même pas imaginable pour moi ! Du coup, je rigole quand on le raconte et que les gens disent : ah non, mais pour moi c'est impossible ! Ben oui, j'ai dit la même chose avant ! bon, le contexte joue beaucoup, il y a un aspect psychologique pas du tout négligeable, je m'étais préparée au pire et la météo a été clémente, ça compte. Ça aurait pu prendre une toute autre tournure...

Et la récompense, c'est que j'ai perdu 4 kilos, ce qui fait aussi du bien au moral, avec une cerise sur le gâteau puisque je ne les ai pas encore repris ! Par contre, ce qui est dommage, c'est que l'on mange maintenant 2 fois moins qu'avant, du coup on a moins d'opportunités de cuisiner car les plats durent plus longtemps ! Dommage, je vous ai pas dit, mais depuis quelques mois, j'ai un thermomix, alors j'avais retrouvé l'envie de jouer dans la cuisine...

Bon, je vais arrêter là pour aujourd'hui !

Et j'espère à très bientôt !

Bénédicte

Posté par bbe38 à 18:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 février 2014

J'veux du soleil !

Eh bien, à l'heure où vous recevez ce message j'en ai ! Mais ce n'est pas une raison pour vous oublier !

Alors voici 2 petites pages :


étoiles

 

 

 

 Pour ne pas trop changer, c'est encore la petite Lina qui tient la vedette !

Une petite page toute bête et sans prétention, mais qui ne me déplaît pas.

 

 

 

lumineuse

  

 

 

 

 

 

Et une seconde beaucoup moins proprette, mais pour laquelle je voulais que le fond de la page et le fond de la photos se ressemblent beaucoup. Et pour de vrai, il y a effectivement une certaine continuité, qui ne ressort pas forcément là.

 

Merci pour vos petits mots d'encouragement, ça me fait toujours plaisir, et c'est bienvenu !

Bises 

Bénédicte

Posté par bbe38 à 07:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 février 2014

Mini ski

Bonjour,

Non, je ne passe pas une annonce pour vous vendre des miniski (ça existe encore ?), mais un mini qui relate une petite journée en station il y a 2 ans pour rejoindre la smala famililale.

miniski 9

miniski 6

miniski 8

miniski 7

 

 

 

 

The truc dont je suis fière sur cet album, c'est la fenêtre que vous voyez là.

Car contrairement à ce que l'on peut imaginer au premier abord, je n'ai pas ce type de die de découpe et la cameo est bien incapable de découper une telle épaisseur de carton.

 

 

 

Je n'ai pas non plus fait la découpe à la main...

Disons que c'est un mélange de techniques scrap et bricolage...

 

 

 

 

On ne le voit pas bien en photo, mais sur chaque étiquette il y a un skieur dans une position différente.

 

Je vous rassure au passage, vos yeux ne sont pas fatigués, les photos sont bien en double sur chaque page....

miniski 2

miniski 3

 

 

 

Humm, mais pourquoi donc ?

 

 

 

  

Pour une raison toute bête en fait ; une erreur de commande, des photos imprimées pixellisées, et Béné imcapable de se décider à les mettre à la poubelle !

Bon, c'est la photo nette qui est au dessus, hein !

 

 

 

 

 

 

 

miniski 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'étiquette relète bien la position de la photo, non ???

miniski 5

   

 

 

Au passage, on voit là les seuls dies dont je dispose : les minis onglets de Tim Holtz. Il fallait bien que je les essaye !

(En fait sur du papier, ce n'est pas bien utile, mais ils coupes aussi le bois de placage très fin...) 

 

  

Et voilà, fin de la série photos pour aujourd'hui ! Bonne semaine à tous.

Pour nous c'est J-3...

Bises 

Bénédicte

Posté par bbe38 à 07:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 janvier 2014

Un WE doux, une page douce...

Bonjour,

Alors avant tout, une petite image pour Agnès (trouvée ici : http://www.anniversaire-40.com/30-categorie-10773224.html - pas vu de copyright)

40 ans

Et puis une page de soleil avec la petite lina :

lina 2 (1)

lina 1 (1)

 A très bientôt,

Bénédicte

Posté par bbe38 à 15:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 janvier 2014

17 novembre - 20 janvier : Ca c'est une pause !

Bonjour,

 Ravie de vous retrouver après ces 2 mois sans message ! Un petit passage à vide on va dire, mais rassurez-vous je n'ai pas arrêté mes petits trucs pour autant ! Vous allez les découvrir rapidement.

Et pour commencer en douceur, quelques images d'une transformation radicale, l'histoire d'un fauteuil jaune qui devient rose et gris, un peu comme les lapins bleus d'Emilie jolie quand on leur fait un bisous !

(Non, je n'ai pas fumé avant d'écrire cet article, je suis juste dans un hôtel miteux à Paris, et j'y reste jusqu'à jeudi, alors on se motive comme on peut !).

Bref, c'est l'histoire d'un fauteuil que j'ai récupéré dans cet état,

2013 12 fauteuil 16929

et même que ça ne déplaisait pas à mon petit Malow qui prend la pose pour vous !

2013 12 fauteuil 16930

(N'oubliez pas d'admirer les montagnes enneigées au passage...)

Bref, après un désossage en règle, avec les outils que vous voyez là (il y avait réellement toutes ces agraphes dedans !)

2013 12 fauteuil 16932

Et les blessures de guerre que vous voyez ici (on dirait pas, mais c'est mal placé et ça a mis plusieurs semaines à disparaître):

2013 12 fauteuil 16931

(oui je sais, c'est pas bien de chercher à se faire plaindre, mais bon...)

... voilà au final ce que ça donne : Le petit Malow se plaît toujours autant dedans... enfin se plaisait, car depuis le fauteuil est parti sous des contrées plus ensoleillées, et fait, du moins je l'espère, le bonheur d'une petite demoiselle à peine plus vieille que notre Malow...

2013 12 fauteuil 16933

J'espère que vous préférez après qu'avant !

Entre temps, les nuages ont caché les montagnes et la tempête a dégagé les canisses que nous avions mis pour éviter que Malow ne tombre d'une quinzaine d'étages. Les voilà donc remplacées par un grillage rigide. Ce n'est pas beau j'en conviens, mais quel plaisir de pouvoir le laisser sortir sur la terrasse sans stresser...

Je vous laisse pour ce soir, sans oublier de vous souhaiter une excellente année !

BisesBénédicte

Posté par bbe38 à 22:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 novembre 2013

Koi ???

Ben oui,koi ?

2013 11 oiseau 13813

Ce drôle d'oiseau nous a regardé de très près, avec un regard hypnotisant ! Ca doit être impressionant de le croiser dans son environnement naturel, en Afrique...

La page répond à peu près au sketch du dimanche des Fées... de la semaine dernière. Elle était faite le jour même, mais il fallait un peu de temps pour faire sécher les lettres (je ne suis pas sûre que le pearl maker apprécie le heat gun !)

Et même topo pour cette semaine, c'est en train de sécher tranquilement...

Bon dimanche à tous,

Bénédicte

Posté par bbe38 à 17:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]