Bonsoir,

Ce message commence par un grand merci, à tous mes "anciens" collègues qui m'ont offert un très beau et pertinent cadeau de départ : franchement, ça vaut le coup de partir ;-)) ! On peut revenir pour repartir ????

Alors pour partager un peu, je vais essayer de vous raconter ça par le menu (et vous allez voir que le mot n'est pas choisi par hasard...).

Tout à commencé hier soir : petit tour pour saluer les chats (sniff, c'est dur de les laisser), les poules, et les ânes confiés par les voisins pendant leurs vacances, ouvrir la serre et les châssis, vérifier que personne ne manque d'eau. Heureusement, il devrait faire beau mais pas trop chaud, c'est cool.

Puis départ, direction la Sologne. C'est la 1ere fois que nous y mettons les pieds. Il y a 2 heures de route, direction Paris. C'est une région très différente de notre Creuse d'adoption que nous découvrons, avec ses forêts et ses étangs. Une impression très différente du paysage de haies auquel nous nous sommes très vite habitués.

Nous dormons dans une chambre d'hôtes, dans une authentique locature Solognote. J'avoue, je ne connaissais pas la signification précise du mot locature avant ce matin et les explications de notre hôtesse. En fait, c'est une ancienne matairie, maison habitée par les métayers qui travaillent la terre sans en être propriétaires. Dans un parc-forêt de plus de 4 hectares, avec un petit étang.

ste marthe - 2 (1)

ste marthe - 3 (1)

Nous avons fait un petit tour le soir même : le sol ressemble à un épais tapis dans lequel on s'enfonce un peu (mais on est maintenant équipés de bottes !). Je pense que même quand il ne pleut pas, ça reste relativement humide. Puis nous sommes arrivés sur l'étang, à la tombée de la nuit. Au premier plan, les iris d'eau, avec de magnifiques fleurs jaunes. Au second plan, l'étang avec une légère brume qui s'élève devant la forêt. Et pour que le tableau soit complet, ajoutez le croassement des grenouilles, et d'autres sons étranges que nous n'avons pas su identifier, mais qui donnaient au tableau une ambiance très forte, pas vraiment rassurante... Limite, on s'attendait à voir disparaître dans l'eau le fantôme d'une dame blanche... (et pourtant, vous savez que je ne suis pas portée sur la poésie ! Parfois un peu sur la bonne bière, mais pas ce soir là ! )

Le lendemain, lever aux aurores pour aller faire quelques photos, dont voici le résultat, forcément bien inférieur à la réalité.

ste marthe - 1 (1)

Ensuite, petit déj copieux, et départ pour la Ferme de Sainte Marthe, où Hervé Valoteau nous attend avec un petit groupe pour cette formation jardinage bio et plantes sauvages. Le matin, on parle du sol : comment le maintenir vivant, l'amender et en prendre soin. C'est l'occasion de poser des questions sur nos 2 premiers mois de pratique. 

A midi, super repas bio et végétarien, que je vous résume en images :

ste marthe - 1ste marthe - 2ste marthe - 3

Très beau et très bon ! Je note les idées pour le resto. Ce qui est chouette, c'est que je sais faire les différents éléments, mais qu'il faut que j'aprenne à les mettre en valeur : c'est pas tombé dans la photothèque d'une aveugle !

L'après-midi, on visite le jardin Mandala de la ferme. C'est l'un des plus grands de France : 4000m2. En résumé, c'est un jardin en cercle, dont les entrées aux 4 coins cardinaux représentent les différents éléments : la terre pour les légumes racines, l'eau pour les légumes feuilles, le feu pour les légumes fruits... je simplifie à l'extrême ! Mais il est clair qu'il se dégage un sentiment très apaisant dans ce beau jardin, qui ne manquera pas de nous inspirer...

ste marthe - 4

Beaucoup d'échanges et de questions, qui nous entraînent jusqu'à 19h passé !

Et je vous passe le petit repas dans Romorantin, charmante petite ville de pierre et d'eau.

Merci, et à demain pour la 2eme journée ...

Bises

Béné